Compagnie Royale des Pénitents bleus de Toulouse

fondée le 29 septembre 1575 - éteinte en 1858 - réactivée le 25 novembre 2010, anniversaire de l'admission du Roi Louis XIII

 

 

la Confrérie en photos | les statuts | le règlement intérieur | le Pénitent | le processionnaire | la musique

activités publiques | liens | kit du fondateur | St Jérôme et son lion | demande d'adhésion | contact

for English speaking, press one

 

 

 

 

Le but premier de la Confrérie est l'instauration du règne du Christ sur la Terre

regnare Christum volumus

 


Flash Info

 1er octobre 2016, M. le chanoine Thibaut d’Aviau de Ternay, prêtre de l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre, est nommé prêtre coopérateur au service de la paroisse Saint-Jérôme,

particulièrement chargé des fidèles de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, sous la responsabilité de M. le curé de l’ensemble paroissial Saint-Étienne.

30 juin 2015, obsèques de Monsieur Claude Petit, premier pénitent à avoir rejoint la Confrérie.


 

~¤~ Histoire ~¤~

 

Fondée le 29 septembre 1575, la Compagnie royale des Pénitents bleus de St Jérôme de Toulouse, appelée coutumièrement aujourd'hui Confrérie des Pénitents bleus de Toulouse, a été créée "pour demander à Dieu l'extirpation de l'hérésie, la conservation de la sacrée personne du Roy et pour l'heureux succès de ses armes" par Monseigneur Georges d'Armagnac (1501-1585), archevêque de Toulouse de 1562 à 1582 (ci-contre, à gauche) et Jean-Etienne de Duranti (1534-1589), Premier Président au Parlement de Toulouse (ci-contre à droite). Ses statuts ont été rédigés par le R.P. Edmond Auger (1530-1591), de la Compagnie de Jésus, et approuvés par Sa Sainteté le Pape Grégoire XIII le 5 décembre 1578 sous le nom de Confrérie des Pénitents bleus de St Jérôme de Toulouse. La Confrérie devint archiconfrérie en 1588 par la création de la Confrérie de Cahors, constituée sous le modèle de celle de Toulouse, puis par celle des cinquante autres qui suivirent jusqu'en 1879.

 

Une seconde version des statuts de la Confrérie, qui ne se fait alors plus appeler royale Compagnie, a été rédigée le 20 mars 1603 et approuvée par Sa Sainteté le Pape Paul V le 24 septembre 1606 sous le nom de Confrérie des Pénitents bleus de Toulouse.

 

La troisième version des statuts de la Confrérie a été rédigée à la Restauration et approuvée par le Cardinal de Clermont-Tonnerre, Archevêque de Toulouse, le 23 septembre 1824 sous le nom de Compagnie royale de MM. les Pénitents-Bleus.

 

Les statuts de l'association, recréée ce jour et enregistrée à la préfecture de Haute-Garonne sous le n° W313015166 le 8 décembre, Fête de Notre Dame de l'Immaculée Conception, ont été rédigés le 25 novembre 2010, date anniversaire de l'admission dans la Confrérie du Roi Louis XIII en 1621 (source : Histoire de la royale Compagnie de Messieurs les Pénitents bleus de Toulouse, par le Dr Jean-François Thouron. Jean Boude le Jeune, imprimeur du Roi, Toulouse, 1688).

 

 

~¤~ La chapelle ~¤~

 

La chapelle de la Confrérie a été construite rue du Lieutenant-colonel Pélissier à Toulouse (autrefois rue Duranti), en face de l'hôtel Duranti, de 1622 à 1625. Elle fut bénie solennellement le 25 mars 1625 sous le nom de chapelle St Jérôme. Pendant la Révolution, la Confrérie ayant été dissoute en 1792, la chapelle devint un temple décadaire dédié aux cérémonies de l'Être Suprême, puis église paroissiale en 1801 sous le nom d'église St Jérôme, qu'elle porte encore de nos jours. La photo ci-contre à droite représente une procession de Pénitents se rendant à leur chapelle pour l'adoration Eucharistique. A la Restauration, les activités de la Confrérie reprirent tant bien que mal, et ce jusqu'à sa dissolution définitive le 6 mai 1858 (source : Revue historique de Toulouse, tome XIII, janvier 1926, p. 191).

 

 

~¤~ La Confrérie de nos jours ~¤~

nihil sine Episcopo

[les statuts de la Confrérie réactivée sont en humble attente de l'approbation de notre Archevêque]

 

La Confrérie, placée sous la protection de la Sainte Vierge Marie Mère de Dieu "assompte", de Saint Jérôme, Saint Louis Roi de France et Sainte Marie-Madeleine, est une association catholique romaine de fidèles laïcs masculins, déclarée en préfecture comme association de type "loi 1901". C'est une association privée de fidèles au sens du canon 299 §2 du code de droit canonique de 1983. Elle est soumise à l'autorité de l'Evêque du lieu, notre Archevêque, à ce jour Monseigneur Robert Le Gall. Les membres de la Confrérie, appelés Confrères ou Frères, s'engagent à prier chaque jour "pour le Saint Père, pour le Sacré Collège des Cardinaux, pour Monseigneur l'Archevêque de Toulouse notre pasteur, pour tous les ecclésiastiques confrères qui ont charge d'âmes, pour les dirigeants de la France et pour notre patrie." (extrait de l'article 15 des statuts). Ils s'engagent également à assister autant que faire se peut aux activités spirituelles de la Confrérie et suivre ses recommandations, notamment la récitation du chapelet et l'adoration Eucharistique chaque semaine, la confession sacramentelle mensuelle et l'assistance à la sainte Messe le premier vendredi de chaque mois, en plus des obligations courantes de tout chrétien catholique.

 

 

~¤~ Bureau ~¤~

 

Le Bureau refondateur de la Confrérie est composé de MM. Nicolas Larger, industriel, Prieur, et Didier Morandi, consultant en informatique, vice-régent.

 

~¤~ Activités ~¤~

 

La plupart des activités d'une Confrérie sont réservées aux Confrères, sauf les processions lorsqu'elles sont dûment autorisées par l'Evêque du diocèse. Nos activités se déroulent du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante. Cliquer ici pour accéder au programme pour l'année 2014-2015 (zone à accès contrôlé). Cliquer là pour consulter le calendrier des activités publiques.

 

 

~¤~ Rejoindre la Confrérie des Pénitents bleus de Toulouse ~¤~

 

Tout fidèle majeur, de sexe masculin, baptisé dans l'Eglise catholique, apostolique et romaine, peut demander à être admis dans la Confrérie sans aucune autre condition. La demande d'admission du postulant est étudiée, puis la décision transmise à celui-ci quelques jours après. En cas de refus, il n'est pas exposé de raisons de ce refus. Le postulant une fois admis ne fait pas de voeux mais s'engage devant Dieu à "garder fidèlement les règles et statuts de la Confrérie et à rester discret sur tout ce qui se fera en icelle." (article 3 des statuts). La Confrérie des Pénitents bleus de Toulouse n'est ni une société secrète ni un mouvement politique royaliste déguisé. Ses buts sont exclusivement spirituels, destinés aujourd'hui à la prière pour la France et ses dirigeants, à l'enrichissement de la vie intérieure du Confrère, à la promotion de l'Evangile de Notre Seigneur Jésus-Christ et à la diffusion de la doctrine sociale de l'Eglise (Rerum Novarum, Léon XIII - Populorum Progressio, Paul VI - Sollicitudo Rei Socialis, saint Jean-Paul II).

 

 

~¤~ Documents ~¤~

 

 

* Présentation de la Confrérie des Pénitents bleus de Toulouse (2012, 30 pages, .ppt 3,1 Mo)

 

* Histoire de la Confrérie des Pénitents bleus de Toulouse (1688, 269 pages, .pdf 5,8 Mo)

 

* Statuts fondationnels (version 2, 1603)

 

* Statuts de la Restauration (version 3, 1824)

 

* Statuts réactualisés (version 4, 2010)

 

* Processionnaire initial (version 2, 1722)  (.pdf 5,5 Mo)

 

* Processionnaire réactualisé (version 3, 2010) en cours de rédaction

 

* Règlement intérieur de la Confrérie (version 1, 2010)

 

* Calendrier liturgique de la Confrérie (version 1, 2010) en cours de rédaction

 

* Texte des prières du Pénitent bleu de Toulouse en latin et en français

  

* La place des Confréries dans la vie de l'Eglise d'aujourd'hui.

   Conférence de Mgr Carriquiry-Lecour, Sous-Secrétaire du Conseil Pontifical pour les Laïcs. Sospel (A-M.), 23 juin 2002.

 

* Bibliographie

 


la Confrérie en photos | les statuts | le règlement intérieur | le Pénitent | le processionnaire | la musique

activités publiques | liens | kit du fondateur | St Jérôme et son lion | demande d'adhésion | contact

for English speaking, press one


 

Appel du Webmestre

Nous recherchons tous documents et autres informations sur la fin de l'activité de la Confrérie jusqu'à ce jour. Vous savez des choses, vous avez des livres, des articles, des données de tous types sur la vie des confréries de Pénitents à Toulouse, et plus particulièrement sur les Pénitents bleus ? Ecrivez-nous (cliquer sur le lien ci-dessous puis modifier l'adresse en remplaçant [at] par un @).

Merci.

 

 

secrétariat de l'association : 47 route d'Albi, 31240 St Jean. 06 79 83 64 18.

contacter le Frère webmestre

 

 

 

page mise à jour le dimanche 05 mars 2017 à 19 h 31 mn.